JARDIN

COMMENT GARDER L’ORCHIDÉE DANS LA SALLE DE BAIN TOUJOURS BELLE ET PLEINE DE FLEURS ?

Advertisements

Les fertilisations doivent se faire de mars à septembre : en général, il est préférable d’utiliser un engrais spécifique à base d’azote, de potassium et de phosphore.

A propos de la fréquence, donnée selon les indications du produit (généralement une fois toutes les 2 ou 3 semaines). N’oubliez pas non plus que vous devez arrêter de fertiliser pendant les mois d’automne et d’hiver.

Avec un plus grand apport en nutriments, votre orchidée aura des floraisons plus abondantes et fréquentes, mais aussi en meilleure santé et moins sujette au dessèchement des feuilles .

NB : n’oubliez pas que la période de floraison de la plante est de mars à septembre. Pendant les mois d’automne et d’hiver, cependant, la plante entre en repos végétatif : à cette période, il est normal qu’elle ne produise plus de fleurs.

Nettoyer les feuilles

L’humidité dans la salle de bain peut rendre la poussière en suspension dans l’air plus facilement collée aux feuilles. Nettoyez-les régulièrement .

Une astuce consiste à utiliser un coton imbibé d’une solution d’ eau ( 500 ml ) et de savon de Marseille en flocons ( 30 grammes ).

De cette façon, vous garderez les feuilles de la plante propres : une meilleure capacité de photosynthèse et de respiration sera garantie . De plus, vous remarquerez immédiatement des feuilles plus brillantes et plus belles .

Advertisements

Utilisez un vase adapté

Choisir le bon vase est essentiel pour une orchidée en bonne santé, même dans la salle de bain !

N’oubliez pas que les racines de cette plante doivent également être touchées par la lumière. Vous devez donc utiliser un pot en plastique transparent et porter une attention particulière à la plante .

Habituellement, c’est dans ces pots que l’ orchidée phalaenopsis est déjà vendue. Si toutefois votre plante a un pot non transparent, rempotez-le immédiatement : la plante vous en sera reconnaissante !

Attention à l’eau

Malheureusement, garder l’orchidée dans la salle de bain n’est pas sans risques : les éclaboussures d’eau provenant de la douche et du lavabo ne sont pas aussi anodines qu’on pourrait le croire.

En effet, l’eau peut mouiller excessivement la plante voire créer de petites stagnations (dans le sol ou entre les feuilles). Ceux -ci augmentent le risque de pourriture des racines ou d’infection.

Faites donc attention, lorsque vous ouvrez les robinets, à maintenir la plante à l’ abri des projections d’eau .

Advertisements

About the author

jacqueline

Leave a Comment